Air Algérie, pass sanitaire, aéroport d’Alger : les propositions d’un expert

Algérie – Le chercheur en virologie, Mohamed Melhag, propose la mise en place d’un pass sanitaire qui devrait être mis en vigueur dans l’aéroport d’Alger qui accueille les dessertes d’Air Algérie ainsi que les autres compagnies étrangères. 

Le bilan de cas de contaminations au coronavirus en Algérie, s’alourdit. Plusieurs spécialistes ont tiré la sonnette d’alarme quant à la troisième vague qui règne en ce moment dans le pays. Le spécialiste en virologie, à savoir Mohamed Melhag soutient l’idée d’imposer un pass sanitaire aux expatriés et à tous ceux qui franchissent les frontières à l’arrivée de l’aéroport d’Alger à travers la compagnie aérienne nationale, Air Algérie.

Ou bien les autres compagnies étrangères. Djalia Dz relate l’information, ce 19 juillet 2021. D’après l’expert, la mise en vigueur d’un pass sanitaire ou l’obligation de se munir d’un pass sanitaire pour toutes les personnes désirant d’entrer dans le territoire algérien, arrangerait en mieux les procédures d’entrer dans le pays.

Selon lui, l’application de cette instruction pourrait servir à la levée de certaines restrictions sanitaires pour rejoindre le pays. Notamment, le confinement sanitaire. Cette déclaration intervient juste après la mise en œuvre d’interdiction d’accéder à des lieux publics ou administratifs aux non-vaccinés.

C’était à travers certaines wilayas du territoire national. Notamment, à Skikda, où le Wali de cette dernière a décidé de rendre la vaccination obligatoire aux fonctionnaires. Ceux qui s’opposent à cette idée seront interdits de rejoindre leurs postes de travail. 

Vaccination obligatoire pour les fonctionnaires de la wilaya de Skikda

Il est donc désormais obligatoire aux fonctionnaires de cette wilaya de se faire vacciner s’ils veulent rejoindre leurs bureaux. C’est d’ailleurs ce qui a poussé Mohamed Melhag à ce prononcer en faveur d’un pass sanitaire. Celui-ci s’étendrait au niveau de l’aéroport d’Alger. Pour tous les passagers et sans exception aucune. 

Toujours, d’après la même source, l’intervenant explique qu’en imposant ce pass sanitaire aux voyageurs, cela en leur faveur puisqu’ils n’auront qu’à présenter un test de dépistage de la Covid-19 ainsi que le pass sanitaire qui permet de vérifier le statut vaccinal du passager. 

Par ailleurs, le même interlocuteur évoque dans un autre sillage les personnes qui ont subi la période de mise en quarantaine. Et cela suite à l’ouverture des frontières. Ils n’y sont pour rien quant à la flambée des cas infectés au coronavirus en Algérie.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes