Air Algérie : vers la suppression du confinement obligatoire ?

Algérie – Le Gouvernement algérien s’apprête à supprimer le confinement obligatoire imposé lors de la reprise des vols d’Air Algérie pour les voyageurs venant de l’étranger.

En effet, le média en ligne, Djalia DZ, a rapporté, de sources fiables, ce jeudi 17 juin 2021 que les autorités algériennes seraient sur le point de procéder à la suppression du confinement obligatoire, celui mis en place depuis le début de la reprise des vols d’Air Algérie, et ce, pour les voyageurs en provenance de l’étranger.

Dans le détail, après presque 15 mois de suspension des vols et de fermeture des frontières, la compagnie aérienne nationale a enfin repris du service depuis le 1er juin dernier. Ainsi, les avions cloués au sol depuis le 17 mars 2020 ont commencé à survoler l’espace aérien du pays.

Cela dit, certaines restrictions ont été mises en place dans le but de préserver la santé et la sécurité de chacun. En particulier, des voyageurs en provenance d’autres pays vers l’Algérie. Comme l’exigence d’un test PCR négatif datant de moins de 36h avant la date du vol. Mais aussi, un isolement dans un établissement hôtelier pour une période de cinq (05) jours.

Reprise des vols d’Air Algérie : la levée de certaines restrictions

En outre, cette décision a été prise après concertation du comité scientifique chargé du suivi et de l’évolution de la Covid-19. Seulement, l’annonce a semblé déplaisante et freinante aux yeux de nombreux algériens. Ceux qui attendaient un retour vers le pays depuis une longue durée. D’autant plus que les prix pratiqués étaient considérés au-dessus des moyens de nombreuses personnes.

Cependant, les craintes de certains semblent bientôt disparaître. Sachant que le comité scientifique aurait proposé au Gouvernement; lors de leur dernière réunion la suppression de la période de quarantaine. De ce fait, l’annulation de cette mesure devra se faire dans les prochains jours.

Toutefois, le résultat d’un test PCR négatif et un autre test de sérologie. Ce dernier exigé une fois le voyageur arrivé en Algérie seront toujours d’actualité. Pour ce qui est des personnes qui ont déjà fait leurs réservations et ont procédé au paiement des frais d’hébergement. Elles seront remboursées. Ainsi, les billets vont être vendus à l’avenir sans ce surplus justifié par cet isolement.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes