Algérie : Acquérir un logement avec 30.000 DA via à la finance Islamique

Algérie – Le Crédit Populaire d’Algérie a révélé les détails d’acquisition d’un logement avec seulement 30.000 DA par mois, par le biais de la finance islamique.

En effet, le Crédit Populaire d’Algérie a lancé 9 produits de la finance islamique, dédiés aux particuliers, aux professionnels et aux entreprises. Dont la commercialisation de ces produits se fera progressivement à travers le territoire national.

Cependant, avec un salaire d’au moins 4 millions de centimes, toute personne peut bénéficier de ce type de financement. De plus, un paiement par étape allant jusqu’à 30 ans, un financement qui peut atteindre 90% de la valeur du bien, un financement de 100 millions pour l’acquisition d’appareils électroménagers, 300 millions pour l’achat d’une voiture et jusqu’à 200 millions pour l’acquisition de matériel professionnel, selon notre source le site Logement Algérie.

Notamment, le Crédit Populaire d’Algérie, a précisé les modalités ainsi que les conditions pour l’acquisition d’un logement, en grâce à la finance islamique à travers la formule Murabaha. Ce dernier doit désigner la propriété qu’il souhaite acquérir, la Banque quant à elle achète le bien et le lui revend avec une marge d’intérêt connue et convenue entre les deux parties. Un prix qui sera payable sur une période pouvant aller jusqu’à 40 ans, avec des mensualités fixes. 

Quelles sont les conditions et les avantages de ce type de financement ?

Il convient de rappeler que ce type de financement est accessible à toute personne possédant la nationalité algérienne; âgée de moins de 70 ans, et qui dispose d’un revenu stable et régulier, autrement dit supérieur ou égal à 40.000 DA, toujours d’après notre source. 

De plus, le client bénéficiera de nombreux avantages; dont le plus important est le temps record de traitement de dossier qui ne dépasse pas les 8 jours, avec une marge d’intérêt très compétitive. Mais aussi, un plafond de financement qui peut atteindre les 90 % de la somme du bien.

Ce qui signifie que dans le cas où le prix de l’immobilier est de 1 milliard de centimes; le client paiera un apport de 100 millions de centimes et bénéficiera d’un crédit de 900 millions de centimes, payable sur 30 ans à raison de 30.000 DA/mois.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes