Algérie : Cheb Bello condamné à 14 mois de prison avec sursis et remis en liberté

Algérie – Le chanteur de Raï, Cheb Bello, a été condamné à 14 mois de prison avec sursis par le tribunal de Sig à Mascara et a été remis en liberté hier. Apprenez les détails de l’affaire, ce lundi 19 juillet 2021.

En effet, le jeudi 15 juillet, le chanteur a été placé en détention provisoire. Cette incarcération a déclenché une vraie polémique sur les réseaux sociaux en Algérie. Cheb Bello a, finalement, été condamné à 14 mois de prison avec sursis et remis en liberté dimanche. C’est ce qu’a rapporté Ennahar.

Dans le détail, l’artiste algérien a été arrêté après avoir sorti un tube qu’on a jugé incitant à la consommation et la commercialisation de drogues et autres substances. Selon les mêmes sources, il a été écouté par les forces de l’ordre à la suite de la circulation du clip musical sur les plateformes des réseaux sociaux.

En outre, les services de police ont procédé à l’arrestation de Cheb Bello jeudi dernier, à son domicile, pour le mettre en détention provisoire. Par la suite, le contrevenant a été relâché avec condamnation à une peine d’emprisonnement avec sursis de 14 mois.

Algérie : une vidéo de Cheb Bello a créé une vraie polémique

Au fait, l’usage des réseaux sociaux s’est largement répandu durant ces dernières années. Notamment, en Algérie. De ce fait, de nombreux artistes, influenceurs et youtubeurs se font connaître. De même, qu’ils font de la promotion sur ces plateformes. Seulement, les conséquences peuvent parfois être très lourdes.

Le chanteur connu par les plus jeunes. En particulier, avec son tube, Manich Kima Bekri, en a payé les frais de sa popularité. Dans le détail, la chanson, qui a été largement partagée sur les réseaux, aurait suscité de nombreuses controverses. Il s’agit de paroles qui inciteraient à la consommation de substances psychoactives. 

Cela dit, après avoir été présenté devant la justice, le tribunal de Mascara aurait prononcé sa sentence contre Cheb Bello. Ce dernier a été condamné à 14 mois de prison avec sursis. C’est à cause de cette chanson très écoutée sur le Web.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes