Amine Gouiri pourrait finalement rejoindre l’équipe d’Algérie ?

Foot – Un nouveau tournant dans le choix du très convoité meneur de jeu de l’OGC Nice. Convoqué pour représenter les Bleus aux Jeux Olympiques (JO 2020) de Tokyo, Amine Gouiri pourrait, décidément, encore faire le choix de porter le maillot de l’équipe d’Algérie. Nous vous expliquons tout, aujourd’hui 21 juin 2021. 

À 21 ans, le Franco-Algérien a su s’imposer comme titulaire régulier tonitruant sous le maillot du club de l’OGC Nice, dans le championnat de France de football. Auteur de performances roboratives et supersoniques cette saison, il est classé parmi les meilleurs avant-centres en Europe. Ce qui n’a pas échappé à Djamel Belmadi. Le sélectionneur de l’équipe d’Algérie a en effet clairement fait part de son intérêt pour Amine Gouiri. 

Mais aux yeux du pur produit de la formation lyonnaise, il est encore prématuré de parler de sa nationalité sportive. La raison en est qu’Amine Gouiri ne pense pas encore être prêt pour le niveau international, telle qu’il l’avait souligné. D’autant plus que trancher entre son pays natal et celui de ses racines n’est nullement, pour lui, chose aisée.

Pour en avoir le cœur net, le surnommé « Mini Benzema » a explicitement manifesté son envie de participer, cet été, aux Jeux Olympiques (JO) de Tokyo. Approché par l’équipe U23 de France, le flamboyant attaquant de pointe niçois ne s’envolera finalement pas pour le Japon. Les Aiglons ont refusé de le libérer pour le mois de juillet. A priori, le mystère du choix sportif d’Amine Gouiri va encore planer. 

France ou Algérie ? Un sacré dilemme pour Amine Gouiri 

Alors qu’il s’apprêtait à rejoindre les Tricolores U23, le Franco-Algérien pourrait voir l’opposition de son club niçois comme un signe. Les dirigeants du Gym ont adressé, il y a quelques semaines, un courrier à la Fédération française de football (FFF). Ils lui ont formellement signifié leur refus de libérer leur joueur à l’aube du tournoi olympique. 

Le club azuréen s’est donc opposé à la volonté de Gouiri de participer à ce rassemblement. L’OGC Nice a ainsi privilégié ses intérêts à ceux de l’équipe de France. Une démarche que le club francilien a le droit de déclencher. Pour la simple et la bonne raison que la compétition olympique n’est pas concernée par le calendrier des événements inter-équipes. 

Une date que la FIFA n’impose pas dans son planning, à l’inverse d’une CAN, d’une Coupe du monde ou même des rencontres amicales. De plus, l’OGC Nice juge le calendrier des JO incompatible avec le sien. Une participation du surdoué meneur de jeu le mènerait à avoir un retard physique sur ses coéquipiers. 

Car il faut savoir que l’événement olympique coïncide pile-poil avec la période de préparation des Aiglons. De son côté, Amine Gouiri se montre, encore et toujours, loquace quant à son avenir en sélection. Un choix définitif ne semble pas faire partie de ses priorités. Du moins pas pour le moment ! Le prodige du centre de formation de l’OL préfère plutôt temporiser avant d’annoncer ses couleurs nationales.      

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes