France : Une pétition « Virons Youcef Atal » du RN de Nice fait un flop

France – L’international Algérien Youcef Atal se retrouve au cœur d’une polémique. Une pétition qui réclame le départ du joueur a été publiée mais n’a pas fait long feu avec le soutien de son coach Patrick Vieira. 

En effet, avec les derniers événements en France, Youcef Atal se retrouve la cible d’une pétition qui vise à exclure le joueur de son club. C’est le conseiller municipal du Rassemblement national, Philippe Vardon qui en est la cause. En premier lieu, il a débuté en demandant fermement la rupture du contrat du joueur pour faute grave. Selon notre source Nice Presse, depuis le 02 novembre 2020, une pétition « www.virons-atal.com » a vu le jour.

Ensuite, il a réclamé une réaction de la part du club en rompant le contrat du jeune joueur. La source de tout cela n’est qu’un malheureux like de la part d’Atal pour une publication du champion Russe de MMA, Khabib Nurmagomedov. Le champion est connu pour ses messages en russe et pour sa manière d’argumenter contre les caricatures. Cependant, il a aussi été reproché au joueur de ne pas avoir rendu hommage aux personnes qui ont été touché par l’attentat de Nice. Youcef Atal a tout de même demandé des excuses via un tweet.

Néanmoins, ses excuses n’ont rien changé à l’acharnement du conseiller municipal du Rassemblement national. Il a détaillé « Non, ce n’est pas une maladresse : c’est une insulte ! Et ce ne sont pas les timides excuses intervenues depuis qui changeront la réalité de son intention initiale ». 

Atal a reçu le soutien de son coach

Effectivement, le coach de l’OGC Nice a décidé de s’exprimer pour défendre Atal et essayer de calmer les choses. « Il n’y a même pas de polémique. Youcef a été maladroit. On le connaît très bien. Je suis derrière lui, le club est derrière lui ». Via ce message, Patrick Vieira a montré tout son soutien au joueur.

Mais il faut souligner que cela n’a rien changé aux propos de Philippe Vardon qui a affirmé ; « J’appelle tous les Niçois, supporters du Gym, amoureux ou amis de Nice, à signer (…) Atal est totalement disqualifié pour continuer à porter les couleurs de notre club ». Selon Nice Presse toujours, et suivant les chiffres la pétition n’a récolté que 1,694 signatures. De ce fait, ces données ne sont pas assez conséquentes pour changer quelque chose.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes