Logements LPP : Les émigrés Algériens peuvent bénéficier désormais

Algérie – Des modifications permettant aux algériens résidents à l’étranger (émigrés) de bénéficier des logements sociaux avec la formule LPP, annonce le ministre.

En effet, le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la ville, Kamel Nasri, a déclaré que de nouveaux amendements ont été introduits concernant l’acquisition d’un bien immobilier avec la formule LPP. Notamment, il a ajouté que le seuil maximal pour l’acquisition d’un logement va être revu en modifiant les dispositions de l’article 82 de la loi n°14-10 du 30 décembre 2014; qui comprend la loi de finances 2015, selon notre source le site Ennahar Online.

Cependant, l’article pour le projet de la loi de finances 2021 sera comme suit : « Le logement public promotionnel est considéré comme un projet immobilier d’utilité publique.» Le ministre précise, toujours selon notre source; que cet amendement vise à augmenter exceptionnellement le revenu maximum autorisé afin de permettre aux algériens habitant en Algérie ainsi qu’à l’étranger (émigrés) de bénéficier des logements LPP.

De plus, les dispositions de l’article 72 de la loi 13-08 du 30 décembre 2013; qui comprend la loi de finances 2014, seront aussi modifiées. Cette modification prévoit que la Caisse nationale de logement recevra une récompense pour la gestion financière des programmes de logements sociaux et des différents réseaux et routes primaires et secondaires.

Plus de distinction, pour les Algériens établis à l’étranger

A noter que le projet de Loi de finances 2021 vient de donner aux émigrés la chance de bénéficier d’un logement avec la formule LPP. Cette proposition qui a été faite dans l’Avant-projet de Loi de finances; a finalement été retenue, ce qui donne aux algériens établis dans des pays étrangers; libre accès à cette offre, toujours d’après notre source.

Pour rappel, parmi les conditions d’accès à cette formule d’acquisition d’un logement LPP, un revenu maximal de 108 000 da est requis. Ainsi, dans le nouveau projet, le revenu maximal se veut d’être à 108 000 da toujours mais pour les conjoints; ce qui permettra à plus de personnes d’accéder à ce programme d’acquisition de logement.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes