Onec DZ : les résultats du BEM en langue arabe et maths sont satisfaisants

Onec DZ – Les résultats de la première correction en Algérie de l’épreuve de fin de cycle de l’enseignement moyen (BEM), session 2021, semblent satisfaisants, notamment dans les deux matières de langue arabe et en mathématiques.  Voici les données du premier rapport de cette correction qu’on vous expose ce 23 juin.

Des sources concordantes citées par le média arabophone Ennahar, dans son édition d’hier, rapportent en détail les premiers résultats (ceux finaux sont attendus d’être connus par la voie du site Onec DZ) constatés lors de la première correction de l’épreuve du Brevet (BEM) de cette année 2021, sont bons dans les deux matières mentionnées plus haut. Il s’agit ainsi des matières dans lesquelles les candidats ont le mieux travaillé,

Ce sont donc l’arabe et les maths. À ce propos, les premiers résultats de correction parachevés du BEM laissent croire que les élèves ont bien travaillé. Notamment, en langue arabe et en mathématiques. C’est d’après ce que rapporte la même source. Pour ce qui est des maths, l’évaluation initiale a indiqué une chose. Elle a montré alors que certains des candidats ont obtenu plus de 17 sur 20.

Tandis que les notes de la deuxième majorité oscillent entre 12 et 17 sur 20. S’agissant des résultats d’une des langues étrangères, à savoir le française, une nette amélioration a retenu l’attention des correcteurs lors de cette session 2021. C’est par rapport aux résultats des années précédentes. Certains ont décroché des 19/20. La moyenne des notes attribuées dans cette matière est de 14/20.

Les élèves qui échouent au BEM peuvent espérer le passage autrement

Selon la même source, certaines matières n’ont même pas eu recours à la deuxième correction. Comme en histoire et géographie, en langue anglaise et en langue française. Ces matières se sont tenues à la première correction. Contrairement aux deux autres matières, les sciences de la vie et de la nature et l’éducation civique en l’occurrence. 

Par ailleurs, les élèves dont la note est inférieure à 10 sur 20, ont tout de même une chance de passer au cycle secondaire. C’est selon le système mis en œuvre par le ministère de l’Éducation nationale. 

Celui-ci avait précédemment déclaré que les élèves qui n’ont pas pu décrocher le certificat du Brevet sont néanmoins capables d’espérer le passage. C’est en comptabilisant l’évaluation continue avec la moyenne obtenue lors de l’épreuve du BEM. Le total divisé par deux. Si la moyenne obtenue est de 10/20 ou plus, l’élève passe en seconde.   

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes