Pass sanitaire : vers la vaccination obligatoire en Algérie contre le coronavirus ?

Algérie – Le porte-parole du Comité scientifique du suivi de l’évolution de la pandémie du Coronavirus, Djamel Fourar, a précisé que le pays se dirige vers l’obligation de la vaccination et la présentation du Pass sanitaire dans les endroits publics.

En effet, plusieurs débats et controverses tournent autour des mesures à entreprendre, en vue de la détérioration de la situation sanitaire et l’apparition des nouveaux variants du Coronavirus, l’Algérie, selon les spécialistes, se dirige vers la vaccination obligatoire et l’exigence du Pass sanitaire pour accéder aux endroits publics. C’est ce qu’a rapporté Ennahar, ce jeudi 15 juillet 2021.

C’est du moins ce qu’a indiqué le Pr Djamel Fourar, qui est le porte-parole du Comité scientifique du suivi de l’évolution du Coronavirus. En outre, lors du lancement de la campagne de vaccination des étudiants, l’expert s’est prononcé. Il a précisé qu’il se peut qu’on atteigne bientôt l’étape où il serait interdit de pénétrer dans les espaces communs sans justificatif de vaccination.

De plus, il a estimé, en compagnie du ministre de la Santé, que les autorités compétentes vont utiliser tous ceux qui peuvent influencer les citoyens. Cela, dans cette campagne de vaccination. Ce processus peut inciter les Algériens à se vacciner pour lutter contre la propagation de cette pandémie. Mais aussi, atteindre l’immunité collective espérée.

Coronavirus en Algérie : la vaccination fait partie des mesures préventives, selon Fourar

En outre, le même locuteur a déclaré que l’immunisation contre le Coronavirus fait partie des mesures de prévention. Tout comme le port du masque, le lavage des mains; ou autres gestes barrière qui peuvent s’avérer efficaces. Et ce, pour stopper cette pandémie qui dure depuis plus d’une année.

Cela dit, en ce qui concerne l’Aïd-el-Kébir, Djamel Fourar s’est notamment exprimé. Il a souligné qu’il serait nécessaire de prendre toutes les précautions nécessaires durant cette fête religieuse. Entre autres, diminuer les visites et groupements familiaux et rester vigilants durant le processus du sacrifice du mouton.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes