Le prix du billet d’Air Algérie coûtera 1.200 euros depuis la France ? Slim répond

Algérie – L’ex-députée s’est exprimée, ce mercredi 26 mai 2021, à propos du prix du billet d’Air Algérie qui, selon des bruits qui courent, coûterait 1.200 euros au départ de la France. Est-ce fondé ? Des éléments de réponse sont fournies par Amira Slim.

En effet, l’ancienne députée de l’émigration pour l’Afrique et le Moyen-Orient s’est manifestée aujourd’hui. Cela à l’issue de l’émission matinale « Echorouk Morning » diffusée sur Echorouk News. Ainsi, l’ex-parlementaire a profité pour s’exprimer sur la réouverture partielle des frontières nationales. Elle s’est aussi prononcée au sujet du prix du billet d’Air Algérie à partir de la France qui avoisinerait, selon certains échos, les 1.200 €.

Cela donc pour un simple voyage France – Algérie. Effectivement, des ressortissants algériens résidant à l’Hexagone ont avancé ce tarif. Cette affirmation a notamment fait le tour de la Toile. Ce qui a suscité de l’inquiétude chez certains citoyens pour qui ce montant serait excessivement cher.

Mais est-ce que ce prix relayé sur la Web est vrai ? Une interrogation à laquelle a bien voulu répondre Amira Slim pendant son intervention télévisée. Cette dernière a notamment confié qu’elle s’est, récemment, adressée à la compagnie aérienne nationale afin de démêler le vrai du faux. Elle a alors affirmé que le prix annoncé sur les réseaux sociaux n’était, en fait, pas plus qu’une rumeur. 

La députée démente..

Cette « information » est donc infondée, selon l’oratrice. C’est en tout cas ce qu’elle dit avoir eu comme réponse de la part d’Air Algérie. En ce qui concerne les frais du test et de l’hôtel qui devront être payés à la réservation du billet, l’ex-députée a donné son avis. Elle a souligné que cette modalité est plutôt encombrante pour beaucoup de ressortissants.

Elle a alors proféré qu’il ne faudrait pas exiger le paiement des frais de l’hébergement alors que le voyage en lui-même n’est même pas sûr d’être effectué. Cela dans le cas où le test PCR du concerné s’annonçait être positif à la Covid-19. C’est là ce qu’a soutenu Amira Slim lors de l’émission susmentionnée. 

Reprise des vols : ce que suggère Amira Slim

L’ex-députée Amira Slim ne s’est pas arrêtée à un simple constat et s’est montrée pragmatique en suggérant quelques propositions. Elle a, en outre, recommandé de mettre en place une application. Celle-ci contiendrait toutes les informations personnelles de chaque voyageur. 

Ce qui permettrait à la compagnie aérienne de contacter ce dernier avec les coordonnées que le concerné aurait préalablement fournies dans l’application. Ça éviterait, de cette manière, d’imposer au voyageur le règlement de certains frais avant même d’être en mesure de quitter son pays de résidence. Ce qui a été fortement critiqué par les ressortissants algériens et les membres de la diaspora. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes